Voici un extrait de l'article "L’Eglise catholique tiraillée sur la question des divorcés remariés" de
CÉLINE HOYEAU, LOUP BESMOND DE SENNEVILLE et BRUNO BOUVET paru dans La Croix du 22/11/2011

le P. Rémi confirme : « Nous nous sentons tiraillés : comment tenir à la fois l’indissolubilité du mariage et la miséricorde dont le Christ a fait preuve ? »  

L’« appel à désobeir » de prêtres autrichiens

Ce cas de conscience et la situation douloureuse de Juliette illustrent la complexité d’une question qui déchire l’Église catholique et s’invite régulièrement dans l’actualité. En juin, 400 prêtres autrichiens ont signé un « appel à désobéir », avertissant qu’ils donneraient la communion aux divorcés remariés. En Allemagne, plusieurs évêques, derrière le président de la Conférence épiscopale, ont plaidé pour l’ouverture d’un débat théologique.

Sans trouver un écho aussi large, ce mouvement a gagné la France où une vingtaine de prêtres du diocèse de Rouen ont rejoint l’appel des Autrichiens. « Nous ne sommes pas une Église de purs,  s’enflamme l’un des signataires, le P. René Gobbé. Pourquoi les fautes relevant de la morale familiale et sexuelle sont-elles jugées plus durement ? »